les 5 erreurs que votre PME ne devrait pas commettre en temps de crise

1. Ne pas prendre les appels clients et ne pas communiquer, en particulier si vous êtes dans le secteur financier ou le secteur des assurances


2. Ne pas avoir réaffecté du personnel au support client pour prendre le volume d’appels supplémentaires généré par la crise. Ne pas envisager des absences massives simultanées sur vos postes clés.


3. Faire du marketing intensif, des info lettres commerciales, même bradées qui vous montreraient trop opportuniste. Les consommateurs se souviendront des sociétés qui n’ont pas affiché de soutien et montrer d’empathie envers les secteurs au premier front ( Santé, Alimentation, Services Essentiels,...)é


4. Ne pas supporter votre personnel dans cette épreuve


5. Ne pas remettre en question votre modèle d’affaires. Certaines manufactures ont, en très peu de temps, réussies à se retourner pour contribuer à leur façon, à sauver des vies : fabrication de masques, de respirateurs, de gel hydroalcoolique. Pour beaucoup, il sera nécessaire de s’adapter, d’évoluer, de se transformer pour continuer d’exister. Pour certains, ce n’est qu’une question d’endurance. Mais fort est à parier, que le monde dans lequel nous arriverons après la pandémie ne sera plus le même. Les besoins auront changés, peut être recentrés sur des besoins essentiels, plus authentiques, plus humanistes. Peut être certains métiers vont apparaitre un peu plus dérisoires ou peut être au contraire de nouveaux modèles d’affaires, de nouveaux partenariats vont émerger beaucoup plus puissants car mieux centrés sur les besoins.


Dans tous les cas, l’heure est à l’action. Confiné ne veut pas dire inactif. Soyons solidaires, soyons humains et n’hésitez pas à demander de l’aide. L’entraide n’a jamais été aussi forte.